Cellulite: guide et conseils

Qui n’a pas eu de la cellulite sur le ventre, les cuisses, les fesses, les hanches, l’arrière des bras ?

La cellulite est l’obsession de nombreuses femmes, elle  concerne les minces comme les rondes.

Les causes de la cellulite :

Elle est souvent due au stockage des graisses destinées à garder des réserves en vue de gestations futures, localisée  préférentiellement sur les hanches et les cuisses des femmes, ces zones de réserves de graisse sont destinées au bébé qu’elles portent ou qu’elles allaitent…

Les oestrogènes produits par les ovaires libère une enzyme responsable du stockage des graisses. Ces hormones favorisent aussi la rétention d’eau et de sel à l’intérieur des tissus. C’est pour cela que la cellulite évolue au rythme des variations hormonales. La cellulite se développe lorsque les ovaires sécrètent une quantité excessive d’oestrogènes, l’hormonodépendance est présente à différentes périodes de la vie : grossesse, syndrome prémenstruel, prise d’une pilule contraceptive mal adaptée, préménopause et ménopause…

Des astuces existent pour éliminer les graisses stockées suite à l’action de  cette enzyme lipoprotéine-lipase fémorale.

Indépendamment des causes hormonales qui favorisent son apparition, la cellulite, qui touche 90 % des femmes, résulte à la fois d’un stockage de graisse dans les adipocytes (cellules graisseuses de l’hypoderme) et d’une rétention d’eau tout autour (derme et hypoderme).

Au fur et à mesure que les adipocytes grossissent, les enveloppes qui les contiennent se déforment et tirent sur leurs points d‘ancrage cutané. Il en résulte un effet peau d’orange. Ce processus s’auto-entretien du fait du ralentissement de la circulation, entraînant une stagnation des déchets métaboliques. La congestion des tissus s’installe et entraine l’apparition de signes inesthétiques,  parfois douloureux à la pression …

Les autres causes :

  • les prédispositions génétiques,
  • la circulation veineuse et lymphatique,
  • l’inactivité physique,
  • une mauvaise diététique,
  • le stress,

 

Faites un  bilan

La  cellulite n’est pas une fatalité, pour répondre à ce fléau,  un bilan préalable s’impose pour la mise en place de moyens adaptés  avec pour objectif :

  • une meilleure diététique,
  • une amélioration de la circulation veineuse et lymphatique,
  • des soins massages manuel et le palper-rouler mécanique,
  • la pratique d’une activité physique régulière…

 

Le bon programme anti-cellulite :

Le palper rouler reste la technique la plus adaptée pour lutter contre la peau d’orange, manuel ou avec l’aide des machines : Cellu M6, Icoone qui permettent de réaliser une gymnastique cutanée et améliore la qualité de la peau en la rendant plus ferme et plus lisse.

Les Ultrasons et Cavitation :

Ces traitements non invasifs permettent d’obtenir une action sur  la  graisse profonde et localisé en augmentant la perméabilité cellulaire des adipocytes et en défibrosant  les tissus de cloisonnement présents dans l’hypoderme.

La pressothérapie :

Elle peut stimuler le retour veineux en effectuant un  drainage lymphatique avec des bottes spécifiques à air pulsé qui en gonflant  progressivement de bas en haut stimulent le retour veineux jusqu’à la racine des membres inférieurs.

L’électrothérapie

Elle utilise les courants électriques appliqués grâce à des électrodes placées sur les zones à traiter. En créant  un stress électrique et une vasodilatation au niveau des amas de cellules graisseuses , ceci peut renforcer l’action des autres traitements locaux utilisés en combinaison.

Les crèmes

Associant actifs drainants pour lutter contre la rétention d’eau et désengorger les tissus, brûleurs de graisse (à base de caféine) et lissants, elles attaquent le volume des adipocytes et améliorent l’aspect de la peau. Leurs effets peut être potentialisé si leur utilisation se fait en ayant recours à d’autres techniques anti-cellulite complémentaire…

L’hydrothérapie

La gym dans l’eau combine une action tonifiante et circulatoire, l’aquabike a le vent en poupe et permet de bénéficier d’un véritable drainage en facilitant le retour veineux et lymphatique. Les bains hydromassants, tourbillonnants, et les douches à jets visent à stimuler vont  stimuler la circulation.

Les compléments alimentaires

Certains actifs sont indiqués dans le traitement de la cellulite : les draineurs, destinés à chasser les déchets et désengorger les tissus, et les brûleurs, destinés à activer la combustion et l’évacuation des graisses. http://www.123fitness.fr/nutrition-minceur-bio-phyt-s/854-pack-peau-d-orange.html

L’exercice physique

Marche, cardio-training, fitness, musculation peuvent avoir une action sur la cellulite : la silhouette sera améliorée, les muscles seront plus toniques, l’appétit sera mieux régulé, le métabolisme de base augmenté.

L’augmentation de  la tonicité des muscles aura  pour action de réguler la masse grasse.

Les activités d’endurance pratiquées durant 40 minutes  favoriseront la lipolyse.

Optez pour une meilleure hygiène de vie, faites attention à votre consommation de sel, perdre la cellulite est possible en associant une diététique adaptée (sans fromage), utiliser le palper rouler mécanisé, effectuer des  exercices de fitness  ciblés, hydratez- vous et faites le maximum pour entretenir ou améliorer votre circulation…

Categories: Cellulite

Aucun commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Note: Les commentaires sont vérifiés par les auteurs. Nous nous réservons le droit de supprimer des commentaires sans avis préalable.

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont réquis

*
*