Fesses, cuisses, ventre : visez la bonne cible

Lorsque vous optez pour un plan minceur, vous souhaitez souvent cibler une ou plusieurs zones particulières.

Malheureusement ce ne sont pas les régimes habituellement  proposés qui vous permettent d’obtenir des résultats à la hauteur de vos exigences, en effet il est toujours difficile de perdre là où on veut !
Sachez que lorsque vous voulez faire disparaître la peau d’orange ou la graisse sur les fesses,  ce sont les bras qui fondent.

Les protocoles et les techniques sont très différents selon que vous souhaitiez affiner vos jambes, raffermir vos fesses ou obtenir un ventre plat.
Les techniques mises en place devront s’efforcer à atteindre la bonne localisation.

Certaines machines anti-cellulite comme le cellu M6® ou la Wellbox® avec le lipomassage® ont fait leurs preuves… De nouvelles, comme Icoone® débarquent dans les cabinets de kinésithérapie et chez les esthéticiennes en nous promettant de s’attaquer sérieusement aux capitons.

Ces techniques non invasives relancent la circulation du tissu conjonctif, elles sont décongestionnantes et favorisent la lipolyse.
Elles permettent de gommer les formes disgracieuses en raffermissant les zones traitées.

La chirurgie esthétique, très pratiquée de nos jours, permet d’éliminer les surcharges graisseuses localisées par aspiration.
La lipoaspiration et le matériel utilisé ont beaucoup évolué, le chirurgien peut affiner son travail comme il veut et où il veut grâce à des canules dernières générations de plus en plus fines.

Alors maintenant faites votre choix…
Et perdez où vous voulez !

Étiquettes : , , ,
Categories: Minceur

Aucun commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Note: Les commentaires sont vérifiés par les auteurs. Nous nous réservons le droit de supprimer des commentaires sans avis préalable.

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont réquis

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.